Digital fabrication Studio 1

L’objectif de l’atelier est d’ouvrir les étudiants aux nouvelles technologies, à la fabrication numérique et au potentiel du réseau des Fablabs. Au travers de l’atelier, les étudiants allieront interdisciplinarité, approche scientifique et applications architecturales au travers d’un processus de travail dynamique et créatif, à la fois collectif et individuel.

Public cible : Masters en Architecture, Sciences Physiques, Sciences, Bioingénieurs, EPB et Droit

Encadrants

Prof. Julien Cabay, Faculté de Droit

Prof. Victor Levy, Faculté d’Architecture

Prof. Denis Terwagne, Faculté des Sciences

Contenu du cours

Face à un futur incertain et en rapide évolution, il est d’une grande importance de développer des aptitudes techniques et sociales adaptées au XXIème siècle.

Pour ce faire l’atelier propose, au travers d’une pédagogie active, une immersion au Fablab ULB dans un environnement interdisciplinaire à la croisée des Sciences, de l’Art et de la Technologie.

En partant d’une situation réelle et complexe nous mobilisons au sein de l’atelier toutes les forces techniques et sociales nécessaires pour y répondre au mieux en passant par le développement et la documentation de solutions techniques. En travaillant par immersion, les étudiants deviennent acteurs de la situation et nous cherchons un impact dans la vie réelle.

L’atelier s’appuyera sur des outils modernes de communication et de fabrication numériques ainsi que des outils d’intelligence collective empruntés à la sociocratie et à l’holacratie.

Une grande importance sera accordée

  • à la justesse et à la confrontation des solutions identifiées par rapport à la situation réelle, son implémentation technique et sa documentation.
  • à l’évolution des projets au sein du groupe, à la documentation du processus d’évolution des projets et à la documentation du projet final.

Objectifs

Tout au long de cet atelier, les étudiants apprendront en particulier à

  • utiliser des outils modernes de communication et de fabrication numériques.
  • trouver leur place et travailler dans un groupe hétéroclite et interdisciplinaire grâce à des outils d’intelligence collective.
  • apprendre à apprendre, être actif et autonome dans leur apprentissage individuel.
  • construire la connaissance du groupe par le partage et l’échange.
  • analyser finement un problème en situation réelle dans ses différentes dimensions : technique, sociale, économique, écologique, éthique,…
  • trouver une posture et à formuler une question face à un problème de la manière la plus fine qu’il soit afin d’y trouver une solution technique adéquate.
  • élargir son domaine de compétence en trouvant appui sur des experts nationaux ou internationaux ainsi que les personnes concernées par la situation réelle abordée.
  • prototyper rapidement des solutions techniques et les confronter au réel.
  • présenter, communiquer et documenter son travail en utilisant notamment des outis de communication moderne.
  • se confronter à l’incertitude et aux problèmes afin d’y trouver des solutions créatives qui font plus que régler le problème car elles améliorent la situation globale.

Exercice de l’année 2019-2020

Comment la fabrication numérique et le réseau des fablabs peuvent-ils aider à transformer la manière dont Cuba et ses habitants entrent en résilience?

Il existe une période particulière à Cuba qui a placé l’île dans une situation de crise importante. Cette période appelée « période spéciale » a grandement marqué les habitants de l’île et les a forcés, ainsi que le gouvernement, à trouver des solutions pour survivre dans une situation de pénurie généralisée.

Cette période longue de 16 ans a commencé à la sortie de la domination russe en 1993. Fidel Castro et son gouvernement ont décidé à ce moment de collecter les solutions disséminées dans toute l’île pour résoudre les problèmes quotidiens des cubains. Un livre en est sorti : « Con nos proprios effuertos » (Par nos propres efforts), livre qui passe au travers de tous les domaines de la vie cubaine, montrant comment réparer voitures, vélos, machines, comment cultiver, comment construire … avec uniquement les moyens présents sur l’île.

Ce livre est une des explications à la formidable capacité des cubains à fabriquer et réparer à peu près n’importe quoi. La situation de Cuba est en cours d’évolution et le pays est entré dans une période post-castriste qui s’accompagne aussi pour la première fois, d’un accès à l’information presque équivalent au nôtre au travers du net. Un référendum à également transformé le rapport des habitants de l’île avec le pouvoir centralisateur.

Il n’existe pas de fablab à Cuba mais nous avons établi ces derniers mois des connexions avec des groupes actifs de makers qui travaillent avec des outils numériques à peu près similaires à ceux présents dans nos fablabs. Ils sont au début du chemin menant vers cette nouvelle manière de produire et ont montré d’emblée un enthousiasme, un sens de l’observation et des connaissances étonnants.

Nous proposons cette année de travailler sur un projet entre fiction et réalité avec l’idée d’un impact possible sur l’île. Nous prendrons comme base le livre « Con nos proprios effuertos ».

Les étudiants choisiront un thème, un objet, un processus et les croiseront cela avec les outils numériques pour produire des projets en open-source et reproductibles qu’ils partageront sur le net. Ils documenteront leurs projets pour qu’ils puissent être lus, reproduits, améliorés, transformés par des habitants de l’île.

Un dialogue est déjà établi avec des architectes, designers, makers et geeks qui seront nos experts de terrain et pourront nous aiguiller pour la définition des projets .

Une résidence d’une semaine au FabLab ULB fera partie du parcours de cette année avec le designer Ernesto Oroza dont le livre « Objets réinventés » sert régulièrement de référence sur la manière dont les Cubains travaillent la conception de l’objet.

Le semestre se déroulera de la manière suivante:

Semaines 1 à 4

Apprentissage des outils numériques au FabLab ULB. Lecture et analyse du livre édité lors de la période spéciale. Présentation et analyse de l’histoire de Cuba.

Semaine 5

Workshop, séminaire avec Ernesto Oroza

Semaines 6 à 12

Définition du projet. Prototypage. Documentation du process. Tests …

Remise finale/ Jury

Un projet reproduisible, documenté, fonctionnel et une documentation de la démarche et du process de conception.

Contact

Victor Lévy – vlevy@ulb.ac.be

Informations sur le cours :

  • Instructeur(s) : Victor Levy, Denis Terwagne, Julien Cabay
  • Mnémonique : PROJ-P-0706/PROJ-P-0906
  • Semestre : Q1 – semaine 1 à 14 – du 16/09/2019 au 16/12/2019
  • Horaires : Mardi matin de 10h à 13h et Vendredi toute la journée de 10h à 18h